Prix PRESQUE RIEN 2019

 

 

Préambule

Il est important cette année de souligner des rencontres singulières entre différentes expressions artistiques: vidéo et son, pluralité de langages musicaux.

 

 

Le Jury composé de Laurence Bouckaert, Anne-Laure Chamboissier, Guillaume Contré, Pablo Cueco, Marcus Gammel, Christophe Hauser, Silvia Maglioni, Mirtha Pozzi, Carole Rieussec, Steve Shepherd, Ryosuke Shiina, Samon Takahashi, Graeme Thomson s’est réuni le 3 décembre 2019 et a décerné les prix suivants :

 

 

::::::: Premier Prix

Manfredi Clemente pour son oeuvre Un sonno che sogna di non sognare (Omaggio a J.L Borges).

Maîtrise de la forme, de la dynamique, du son et des silences. Transformation des archives d’une manière insaisissable et poétique.



::::::: Deuxième Prix

Hugo Grenier pour Zéphyr

Originalité entre l’écriture et la citation de Luc. Obsession maîtrise du rythme.


 

::::::: Troisième prix

Kyohei Hayashi pour Tulipe Tulipe Tulipe

Caractère iconoclaste de la vidéo, univers inventif et libre et cohérence globale du projet.





 

::::::: Mention Spéciale (ex aequo)

Yunju Ma pour son oeuvre Ce jour là

Un cinéma pour l’oreille intime



Et

 

Vincent Grimaldi pour Siesta

Rapport maîtrise entre sons de synthèse et paysages sonores. Capacité a nous emmener dans d’autres univers de référence.



::::::: Mention Débat et Controverses

Félix Blume À l’écoute de Presque Rien

Un défi aux critères d’évaluation et de catégorisation.





 

L’Association PRESQUE RIEN remercie les lauréats et les félicite très chaleureusement.

 

Brunhild Ferrari